Archives par auteur : enluminures

  • -

Renoir en Grand

Centenaire de la mort de Pierre Auguste Renoir

« Renoir en Grand »

La nuit descend doucement, le noir se fait dans le jardin impressionniste de l’Évêché de Limoges. C’est non loin de là, qu’est né Pierre Auguste Renoir. Ici sous les étoiles, sur les façades du musée des Beaux Arts qui exposent ses toiles, en images géantes, se dessinent doucement la vie et l’oeuvre d’un peintre majeur du XIXème siècle. Un texte inédit porté par une création  graphique numérique en images géantes, musicale et la narration d’un comédien…

 Des procédés graphiques contemporains  innovants pour magnifier l’oeuvre d’un peintre qui a marqué l’histoire de la peinture mondiale, exposé de Paris à New York en passant par Saint Petersbourg. Un texte inédit. Une création visuelle numérique et sonore originale.

Durée de la projection : 15 minutes

Moyens techniques : 4 vidéo-projecteurs laser de 31 000 lumens et une diffusion stéréophonique en plein air.

Tous les soirs, en boucle de 22 h 30 à 00 h 30

Du 19 juillet au 28 juillet 2019

Entrée gratuite

Conception, voix du narrateur : Thierry Chenavaud

Images : Anne Laure Coulibaly / Ambiances sonores : Vincent Bucher

 

Création, production : enluminures

 

« Venez en Ter Nouvelle Aquitaine » 

 

 Un spectacle proposé par la Ville de Limoges   
 Avec le soutien de la Région Nouvelle Aquitaine, de la Caisse des Dépôts, et en partenariat avec France 3 Nouvelle Aquitaine.

 


  • -

Gare de Limoges Bénédictins, les 90 ans

La plus belle gare du Monde pour le Vanity Fair

Événement 

Si elle a été inaugurée le 2 Juillet 1929, c’est le 18 mai 1919, il y a tout juste 90 ans, à 6 h 00 du matin que monsieur Chassagne y achetait le premier billet.

Après plus de 10 ans de discussions, et 5 années de travaux, l’édifice imaginé par Roger Gonthier est enfin livré. En 90 ans la gare s’est imposée comme l’emblème de la ville de Limoges. Rien de son histoire de ces 90 dernières années ne lui est étranger…

Ce spectacle est une invitation colorée au voyage, dont la gare est le support et la matière.Un hommage à son architecte Roger Gonthier. Aux artistes qui ont oeuvré, avec lui, à la rendre plus belle : Henri Varenne pour les sculptures (Il a aussi travaillé sur les gares de l’Est ou d’Orsay…), de Francis Chigot, maître verrier limougeaud dont le travail a voyagé partout en France, au Canada et aux Etats Unis.Dans sa nouvelle gare de Limoges, la société Paris Orléans fait sculpter sous le dôme quatre caryatides : des allégories aux destinations desservies : la Bretagne,  la Touraine, la Gascogne, et le Limousin. Une invitation à une rêverie poétique en quatre chapitres.Outre la gare, Roger Gonthier a  re-inventé tout cet espace urbain, en dessinant le Jardin du Champs de Juillet tout proche, mais aussi le quartier derrière la gare, la cité des Coutures. C’est ici que logeaient les ouvriers des usines de la ville, de chaussures ou de porcelaine. C’était aussi le quartier des cheminots. Un tableau est consacré à la cité des Coutures.

Un autre en hommage à Henri Varenne avec ses sculptures géantes de la façade principale : « La Porcelaine  » et « l’Émail » personnifiant les arts de Limoges. Un dernier tableau hommage à Francis Chigot et son immense verrière de 775 m² compète le spectacle…

Des procédés graphiques contemporains innovants pour visiter autrement cette gare inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1975, et s’émouvoir en famille. Une création visuelle et sonore originale.

Création 2019 : « Les 90 ans de la gare Limoges Bénédictins »,

Les 16, 17 et 18 mai 2019,
En boucle de 22 h 30 à 00 h 30 sur le campanile de la gare.
Visible depuis le Champs de Juillet.

Entrée gratuite

Conception : Thierry Chenavaud

Images : Anne Laure Coulibaly
Animation 3D  : Jonathan Hernandez
Ambiances sonores : Benjamin Blasi

Production : enluminures pour SNCF Gares et Connexions dans le cadre de l’opération « Vive le train ».


  • -

Chartres en Lumières 2019

L’édition 2019 de « Chartres en Lumières »  ouvre ses portes le 27 avril. Tous les soirs et jusqu’au 12 octobre, le cœur de la ville propose 26 sites mis en lumières. enluminures y présente une déambulation poétique, onirique et colorée sur les bords de l’Eure. « Rêves de lavandière », plébiscité par le public y sera de retour…  Retrouvez ce spectacle en 7 stations, faisant la part belle à la projection d’images monumentales, signé Thierry Chenavaud et Anne Laure Coulibaly.

 


  • -

Le Fabuleux Destin de Bernadotte

Un destin hors norme

Un soldat devenu roi de Suède

Événement phare des animations de Noël à Pau: le nouveau son et lumière spectaculaire, après celui du Château de Pau, celui proposé sur la façade de l’église Saint-Jacques fait découvrir le destin méconnu de Jean-Baptiste Bernadotte, Palois devenu roi de Suède.

Ville natale d’Henri IV, le plus populaire des rois français, Pau est également le berceau de Bernadotte. Dernier d’une famille de cinq enfants, le jeune Jean- Baptiste a vu le jour le 26 janvier 1763, au 8 rue Tran, à quelques mètres de l’église Saint-Jacques. Son père Henri, procureur, le destinait à des études de droit qu’il ne goûtait guère. Aussi à la mort de ce dernier, Bernadotte s’engagea comme simple soldat dans le régiment Royal Marine.

À 17 ans, il était loin d’imaginer que la Révolution française allait lui permettre de mener une extraordinaire carrière et d’accéder en 1794 au grade de général de brigade. En 1797, il se retrouve sous les ordres de Napoléon Bonaparte avec lequel il ne s’entend guère. Il refuse de participer un an plus tard au coup d’état du « 18 brumaire » au cours duquel Napoléon s’empare du pouvoir.

À l’écart des affaires du pays, il participe à de grandes batailles. Grâce à sa générosité envers des prisonniers suédois, il est élu en 1810 prince héritier de Suède. Adopté par le roi Charles XIII, à la mort de son père adoptif en 1818, il devient roi sous le nom de Charles XIV Jean de Suède…

Encore aujourd’hui, ses descendants règnent sur le grand pays scandinave.

Des procédés graphiques contemporains innovants pour visiter cette histoire et s’émouvoir en famille. Une création visuelle et sonore originale.

Création 2017 : « Le fafuleux destin de Bernadotte »,

Tous les soirs, en boucle de 21 h 00 à 22 h 45 sur la façade de l’église Saint Jacques / Version française et version anglaise

Du 22 décembre 2017 au 6 janvier 2018

Du 1er au 31 août, et les 15 et 16 septembre 2018

Du 23 décembre 2018 au  6 janvier 2019

Entrée gratuite

Conception, écriture, voix du narrateur : Thierry Chenavaud

Images : Anne Laure Coulibaly

Post production : Charles Baldassarra / Ambiances sonores : Tom

Production : enluminures


  • -

Contes et Légendes du Limousin 2017

Des récits fantastiques pour emplir le soir de merveilleux

Le merveilleux des contes d’autrefois

Quand le soir descend, que l’obscurité se fait, on se serre au coin de l’âtre. Dans la douce clarté crépitante, les mémoires libèrent alors un passé pas si lointain où le loup peuplait le Limousin. Instants propices à des récits fantastiques et merveilleux qui disent avec poésie et frissons la vie d’ici…

On croisera des géants et des lutins… Les fées gardiennes des bonnes fontaines, un hiboux rieur les soirs de pleine lune, des hôtes de l’épaisse forêt limousine. De la légende de la Mandragore, aux histoires sentimentales et des jalousies naissant à l’ombre de la Tour Zizim…

La nuit, l’eau, le feu, les bois et des êtres merveilleux enracinés dans la tradition populaire limousine révèlent l’imaginaire de toute une région, entre oralité et littérature.

A base d’images géantes et de tableaux réalisés en vidéo, la totalité de la façade du Musée des Beaux Arts, côtés jardins de l’Evêché, sert de support à la plus belle des veillées limousines… Des procédés graphiques contemporains innovants pour s’émouvoir en famille. Une création visuelle et sonore originale.

Création 2017 : « Contes et légendes du Limousin »,

proposé en alternance un soir sur deux, suite au succès 2016 du spectacle « Saint Martial de Limoges ». 

Tous les soirs impairs, en boucle de 22 h 30 à 00 h 30

Du 15 juillet au 29 juillet 2017

Entrée gratuite

Conception, voix du narrateur : Thierry Chenavaud

Images : Anne Laure Coulibaly / Animations 3D : Mathieu Hellot

Post production : Charles Baldassarra / Ambiances sonores : Guillaume Stanczyk

Production : enluminures

« Intercités vous y emmène »

Logo-Sncf

 Un spectacle proposé par la Ville de Limoges   

Logo Ville_de_Limoges

 Avec le soutien de la Région Nouvelle Aquitaine, de la Caisse des Dépôts, et en partenariat avec France 3 Nouvelle Aquitaine.


  • -

Saint Martial de Limoges 2017

Le rayonnement de l’abbaye Saint Martial.

Une plongée au cœur du Moyen Age.

Le mois de janvier 1225 est rude à Limoges. Bernard, moine et bibliothécaire à l’abbaye Saint Martial est souffrant. Chemin faisant vers l’infirmerie il passe par la bibliothèque. Avec lui nous feuilletons les ouvrages de ses prédécesseurs.  A travers les chefs d’œuvre de Saint Martial, nous est relaté le rayonnement d’une abbaye à son apogée…

A partir de faits historiques réels, une fiction librement inspirée de la vie de Bernard Itier, bibliothécaire à l’abbaye Saint Martial de Limoges de 1204, jusqu’à sa mort le 27 janvier 1225.

Pour Limoges, ville d’Art et d’Histoire, enluminures  conçoit un spectacle exceptionnel pour dire l’âge d’or de l’histoire médiévale de la ville…

A base d’images géantes et de tableaux réalisés en vidéo, la totalité de la façade du Musée des Beaux Arts, côtés jardins de l’Evêché, sert de support à la plus belle des histoires, celle du Moyen-Age limousin. Des procédés graphiques contemporains innovants pour magnifier l’œuvre de Limoges du IXème au XIIIème siècle. Une création visuelle et sonore originale.

Suite au succès 2017, le spectacle « Saint Martial de Limoges est repris en alternance, un soir sur deux, avec la création 2017 : « Contes et légendes du Limousin ».

Tous les soirs pairs, en boucle de 22 h 30 à 00 h 30

Du 16 juillet au 30 juillet 2017

Entrée gratuite

Conception, voix du narrateur : Thierry Chenavaud

Images : Anne Laure Coulibaly / Ambiances sonores : Guillaume Stanczyk

Production : enluminures

« Intercités vous y emmène »

Logo-Sncf

 Un spectacle proposé par la Ville de Limoges   

Logo Ville_de_Limoges

 Avec le soutien de la Région Nouvelle Aquitaine, de la Caisse des Dépôts, et en partenariat avec France 3 Nouvelle Aquitaine.


  • -

Vols de Nuit. Fête des Lumières de Lyon

Une scénographie imaginée par Thierry Chenavaud, pour la fête des lumières de Lyon. Un voyage onirique pour cet hommage à Antoine de Saint Exupéry. Un pari ambitieux que cette projection à 360° sur la réplique de l’avion du célèbre lyonnais, un simoun 630. Une rêverie poétique à la découverte des paysages survolés par l’aviateur lyonnais avec, en prime, quelques clins d’oeil à son oeuvre littéraire…

Des images signées Anne Laure Coulibaly. Un environnement sonore riche en sound design complète cette invitation pour un embarquement immédiat…

Coordination artistique : Amedeo Ugolini / Animation 3D : Vincenzo Spagnuolo, Fabio Cesarano.

Direction technique : Gaël Picquet / Coordination technique encodage modulo : Florence Pournot

Une production enluminures pour la Fête des Lumières de Lyon 2016 avec le soutien de la Banque Postale, de l’Office National du Tourisme Marocain et de la Région Nouvelle Aquitaine.


  • -

Les plus grands airs d’opéra. Nouvelle édition 2016

« Les plus grands airs d’opéra »

Nouvelle production 2016 : 55 musiciens, plus de 60 choristes! Un spectacle grandiose dans le cadre exceptionnel du Sporting-Casino d’Hossegor les 19 et 20 août…
A la tombée de la nuit des créations graphiques en images géantes crées par Anne-Laure Coulibaly pour Enluminures, dessinent des tableaux sur la façade du Sporting-Casino transportant les spectateurs dans un voyage féérique tandis que les grandes voix lyriques interprètent les plus grands airs d’opéra du monde, en direct, accompagnées par l’orchestre symphonique OSSO (55 musiciens sous la direction de Bernard Salles) et de 60 chanteurs du chœur Ananda (direction : Françoise Pauthe-Gimbert) et du choeur Aeolia de Tarnos (direction : Emmanuelle Lamarque – Avellan).
Au répertoire de ces deux soirées exceptionnelles les airs de Puccini, Verdi, Offenbach, Bizet, Donizetti, Mozart, Mascagni, Bellini, Delibes, Rossini, Cassini… portés par dix chanteurs lyriques issus des grandes scènes européennes : Madrid, Milan, Paris et Saint-Pétersbourg.

Production : Monumental Opéra
Renseignements : office de tourisme – 05 58 41 79 00